ATELIER ÉQUILIBRES & INVERSIONS – ONLINE

Bien qu’elles représentent en pratique une proportion assez faible de notre temps sur les tapis, les inversions en yoga, parce qu’elles sont extrêmement photogéniques, représentent une proportion assez importante des images que l’on peut voir passer sur les réseaux sociaux.

Elles provoquent, chez la plupart de nous, des sentiments assez peu mitigés : on les adore ou on les déteste, on tente tout ou on est terrorisé, on les trouve stimulantes ou juste carrément flippantes… mais elles laissent rarement indifférent.
MAIS DÉJÀ, QU’EST-CE QU’UNE INVERSION ?
Oly be photo-31.jpg
Techniquement, c’est une posture où on a la tête en bas. Cela signifie que l’on a le coeur, le bassin, ou les pieds (ou les trois) au-dessus de la tête. Ainsi, en réalité, un chien tête en bas est également une inversion, de même que la posture des pieds au mur, qui est si agréable et pas stressante du tout.

Ceci étant précisé, quand on parle “d’inversions” en yoga, on sous-entend généralement “posture d’équilibre en inversion”, c’est à dire : équilibre sur la tête (Salamba Sirsasana), équilibre sur les avant-bras (Pincha Mayurasana, ou juste “Pincha” pour les intimes), équilibre sur les mains (Adho Mukha Vrkasana, plus communément appelé “Handstand”) ou encore équilibre sur les épaules (Salamba Sarvangasana, plus communément connue sous le nom de “Chandelle”).

VOUS AVEZ PEUR ?
C’est plutôt un réflexe sain et naturel. Dans une inversion, on change notre centre de gravité, on change (littéralement) notre vision des choses, on perd nos repères, on ne sait plus où est l’avant, l’arrière, la gauche, la droite… c’est déstabilisant, c’est inquiétant mais cette perte de repères constitue en même temps l’un des principaux bienfaits de ce type d’exercice, (de même que le fait d’apprendre à retrouver ses repères et rester calme quand tout est sens dessus-dessous).

Surtout, on a peur de la chute, et là encore, c’est très sain. Dire que l’on ne peut pas se blesser en tombant mal d’une inversion serait une erreur, et une erreur dangereuse (même si l’on peut aussi apprendre à “bien tomber” et ne pas se faire mal dans nos pratiques). Les inversions se pratiquent pas à pas, en construisant petit à petit la force et la stabilité nécessaires, en intégrant progressivement les techniques pour monter habilement dans la posture, sans risques pour notre corps ou nos voisins de tapis ! Le long de ce chemin, on apprend à connaître notre corps, à se faire confiance, et aussi à reconnaître et accepter les moments où il convient plutôt de mettre notre ego de côté et prendre une posture de l’enfant pour quelques instants.

Date

15 11 20
Expired!

Heure

15:00 - 18:00

Tarif

20€
EN LIGNE - Zoom

Lieu

EN LIGNE - Zoom
EN LIGNE - ZOOM
Greg Babaji

Organisateur

Greg Babaji
S'INSCRIRE

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité