Seve de bouleau bienfaits

L’arrivée du printemps est le moment idéal pour démarrer une cure de sève de bouleau. Après l’hiver, votre corps est chargé en toxines. Démarrer une cure détox lors de cette période de transition permet d’opérer un “nettoyage de l’organisme”. Riche en bienfaits, c’est votre allié santé pour prendre soin de vous.

Qu’est-ce que la sève de bouleau ?

La sève de bouleau est une eau végétale obtenue par une entaille dans l’écorce, lors de la montée de sève. Elle est constituée à plus de 99% d’eau, et se présente donc sous la forme d’un liquide au goût peu sucré, prononcé, et incolore.

Différence entre jus et sève de bouleau : nous devons distinguer la sève de bouleau du jus de bouleau. Le jus est obtenu par décoction de feuilles de bouleau séchées. Sa teneur en éléments bénéfiques est donc moins intéressante.

Bienfaits de la sève de bouleau

  • Elle est reconnue pour ses fonctions diurétiques et drainantes. C’est un véritable soutien pour nos émonctoires, notamment les reins et le foie.
  • Elle contribue à l’élimination de l’acide urique ou du cholestérol. Cela permet donc d’effectuer un « nettoyage » de l’organisme.
  • C’est un cocktail de nutriments. Elle possède une action tonifiante et fortifiante grâce à sa richesse en sels minéraux et vitamines. Cela permet au corps de reconstituer les stocks épuisés par l’hiver. Contrairement à d’autres produits détox, la sève de bouleau est l’une des seules cures qui ne fatigue pas l’organisme.

Contre-indications

Les personnes prenant un traitement pour une pathologie rénale, les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants doivent éviter les cures de sève de bouleau. Néanmoins, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien ou votre naturopathe concernant d’autres contre-indications potentielles.

La sève de bouleau, en pratique

Quand la consommer ?

Le moment idéal pour faire une cure de sève de bouleau est le printemps. En effet, à la sortie de l’hiver, votre corps est chargé en toxines. Une cure drainante a donc beaucoup d’intérêt pour accompagner l’organisme dans la transition entre les saisons. Mais c’est aussi à ce moment de l’année que l’on récolte la sève, plus précisément entre mi-mars et mi-avril.

Comment la consommer la sève fraîche ?

Dose : faire une cure de 3 trois semaines (minimum 10 jours) en prenant entre 150 ml et 250 ml de sève de bouleau de préférence à jeun pour profiter d’un maximum de bienfaits.

Au début le goût de la sève est neutre et plus le temps passe, plus il y a une bio fermentation. Le goût devient particulier, nous vous conseillons donc d’y ajouter un peu de jus de citron.

Où me procurer de la sève de bouleau ?

Il est possible d’en acheter en magasin bio, auprès d’un producteur local, chez un herboriste, ou en ligne. Pour qu’elle conserve toutes ses propriétés, la sève de bouleau doit être 100 % pure, biologique, sans conservateurs, et non pasteurisée. Pour une cure complète, nous recommandons généralement 3L (soit 1L par semaine).

Comment conserver la sève le temps de ma cure ?

Vous pouvez conserver la sève fraîche à une température comprise entre 4 et 6° C. Le but est de retarder la fermentation qui lui donne un goût acide et alors difficilement consommable.

Pour conclure, veillez à accompagner cette période de nettoyage de nuits de sommeil suffisantes, d’une alimentation saine, et de l’exercice physique ! Retrouvez également notre article sur l’alimentation saine du yogi en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité